Retour à la page d'accueil du site de Pier Mayer-Dantec
Bandeau Pier Mayer-Dantec
Qui suis-je ?
theatre
film
presse

Films
projecteur
film

 

Ne reviens pas du Paradis
Moyen-métrage de Francis Frenkel (2015)

Ne reviens pas du parasdisIl y a quelques années, Françoise a provoqué un terrible accident par négligence. Elle va devoir payer le prix de cette erreur.

avec :
Fleur Monrahoul
Johan Morio
Valentine Marquet
Pier Mayer-Dantec
Esther Verwaerde
Christophe Jouzel
Omar Meflha
Jean Thovey
Enola S Cluzeau
Jean-Christophe Hémez
Ruban Frenkel

:
Réalisateur : Francis Frenkel
Assistant réalistaeur : Baptise Chevalier

Musique : Antoine Laugier


Pierrot et Marianne
Court-métrage de Tommy Boulet (2016)

PIerot et MarianneAprès avoir joué et rêvé à l'adulte, Pierrot, un garçon de 10 ans, se retrouve projeté dans un monde imaginaire.

Il est alors devenu physiquement adulte et découvre plusieurs facettes de ce changement. Il va notamment rencontrer Marianne qui a subi le même sort que lui.
Ensemble, ils vont tenter de s'enfuir de ce monde dont elle est prisonnière...

 



Avec :
Alexandre Massonnet
Isabelle Sempéré
Mathéo Maignan
Yanna Rouxel
Louis-Guy Houssin
Baptiste Garga
Nicolas Schmitt
Milly Boulet
Ludovic Lemaire
Pier Mayer-Dantec

Réalisastion
alisation : Tommy Boulet,
Preneur de son : Solal Hellio

Réalisation : Tommy Boulet,



Centroïde
Court-métrage de Jean-Charles Gaignant

CentroîdeDans une période lointaine, la surface de la planète est entièrement recouverte par «La Machine». Omnisciente, «La Machine» contrôle tout et son extension a recouvert toute terre exploitable, pour accroître indéfiniment. Les humains qui survivent à l’intérieur de cet environnement s'organisent autour de centres de relais où sont stockés nourritures et munitions. L'exploration de cet univers froid, à la quête de nourriture et d'oxygène, a permis d'identifier son centre de contrôle, surnommé le Centroïde. Une équipe de volontaires décide de descendre dans les profondeurs de « La Machine » pour y faire exploser le Centroïde. Ils doivent avancer dans des tunnels, à la merci de drones imprévisibles qui menacent sans cesse leur progression. La mission est le dernier espoir de l'humanité, le dernier espoir de battre «La Machine», le Centroïde !

avec :
Jennifer Dubourg-Braconni : Val
Pïerre Ewudu : Kazian
Pierre-Herny Dutrieux : Sven
Pier Mayer-Dantec : Raziel
Florent Gicquiaud : jeune passeur
Reynald Letty : vieux passeur
Robin Ferron : nouvelle équipe

Réalisation : Jean-Charles Gaignant,
Assistants réalisateur : Kévin Picard et Mathias Guilbaud



Le Rhinocéros
Court- métrage de Sébastien Audigier

Le prêtre, (Pierre Mayer-Dantec) confessant SurcoufUn cycliste has-been tente par tous les moyens de revenir dans la course, il n’hésite pas même lorsqu’on lui propose un travail plus que douteux.
Un court-métrage absurde entre le thriller et la comédie noire...

Réalisation : Sébastien Audigier
Assistante à la réalisation : Louisianne Brosso
Assistant mise en scène : Alan Jung

avec :
Sébastein Ned
Pier Meyer-Dantec
Jean-Marc Coucou
et : Sylvain Medina, Xavier Cesbron, Vincent Humeau

CENTER>


Le Renard
Film de Yoran Kerdoncuff

Le prêtre, (Pierre Mayer-Dantec) confessant SurcoufRobert Surcouf, célèbre corsaire sous Napoléon, coule ses vieux jours dans son manoir, loin de tout, épaulé par son fidèle majordome Kupakha. Mais son quotidien se voit un jour ébranlé par la venue d'une mystérieuse jeune femme...

avec :
Reynald Letty : Surcouf
Priscilla Lambon : la jeune femme
Lélé Matelo : le majordome
Pier Mayer-Dantec : le prêtre

:
Réalisation et scénario : Yoran Kerdoncuff
Aide à la direction d'acteur : Margot Baudiffier
Assistants réalisateurs : Solène le Chatton, Martin Gouzou, Clémence Soson Texereau
Directeur de la photographie : Pierre Karekezi
Cadreurs : Félix Jaquier, Clément Surcouf

Script : Yael Calvo
Ingénieurs du son : Brendan Urquhart, Paul Corvaisier
Compositeur : Paul Corvaisier
Montage : Pierre Karekezi, Yoran Kerdoncuff
Maquilleuse : Sarah Wouters
Régisseurs : Nina Borsatto, Jules Wallet




Jamais sans Papouche
Film de Philippe Baranzini

Pier Mayer-Dantec et Alwena Verdier dans "Jamais sans Papouche" Seul avec sa petite fille, un homme fatigué et mangé de mélancolie. Elle est tout ce qu'il lui reste, avec ses propres souvenirs. Malheureusement une sentence terrible vient alourdir ses jours. Au cours d'une promenade en bord de mer, il va les faire partager à son petit ange, et échafauder des projets. Mais lors du retour au domicile, un bouleversement s'opère. Et la peur reprend le dessus, peur de la Mort qui enlève tout...
Une histoire apparemment simple, une histoire avec un tiroir, avec une mise en scène savante, originale et fluide, d'un jeune réalisateur, Philippe Baranzini. Et de l'émotion qui perle...

avec :
Le grand-père : Pier Mayer-Dantec
Gabrielle : Alwena Verdier
Le docteur : Fred Lacoste


Ecrit et réalisé par Philippe Baranzini
1er Assistant Réalisateur : Baptiste Infray
Scripte : Céline Disint
Chef opérateur : Eloïse Vaslon
Chef életro : Matthieu Marsollier
Ingénieur du son : Maël Dupon
Perchman : Timothée Danion
Renfort tournage : Maxime Poidevin
Régie : Vivien Dumas
Maquillage : Anne-Laure Farez
Montage-étalonnage : Maxime Poidevin
VFX Design sonore : Philippe Baranzini
Mixage : Eloïse Vaslon
Renfort mixage : Maël Dupon

Musique : "Sans Papouche" : Valérian Langlais
Piano par Auriane Skybyk
Enregistré par Clément Gallice

Nocturne Opus 9, n°2 de Frédéric Chopin : piano par Auriane Skybyk,
enregistré par Maud Lafitte





Le réveil d'Hector
Film de Franck Jouneau

Après une alerte dans le vaisseau Spirale IV et la rencontre avec Hector, le lieutenant Nilaspuri se réveille lors de son procès : il est accusé d’avoir saboté la mission du vaisseau Spirale et d’avoir attenté à la vie de l’équipage.
Jugé coupable, le verdict stipule toutefois qu'on lui rende la liberté et le maintienne dans ses droits. Protestant en vain de sa complète innocence, il se verra offrir une double façon recouvrer sa liberté. Par amour, il choisira celle le conduisant à l’acceptation d’une fin tragique.

Ecrit par : Franck Jouneau et Guy Autret
Réalisation : Franck Jouneau
Produit par : Un château dans la brume, Jean Cheneau, BetaVita
Sorti en mars 2015
Voir le film lors de la rétrospective 10 ans de cinéma - Paris Saint-André des arts

du 28 décembre 2016 au 24 janvier 2017

En savoir plus sur le film
Acheter le DVD

En savoir plus sur Franck Jouneau et ses production



Photoshop
Comédie de Mikaël Schutz

Pier Mayer-Dantec dans Photoshop
Trois jours de la vie ordinaire d'un comptable, maniaque, fanfaron, fier de sa position sociale, se sentant même si supérieur que chaque jour, il se complaît à une forfanterie, quand ce n'est pas un acte lubrique ou carrément odieux. Il va fixer son image quotidienne au photomaton du quartier chic où il travaille, en bon Narcisse qu'il est. Mais les photos dévoilent son âme : il ira de surprise en surprise, jusqu'à la fin, où, enfin, suite à un tout petit geste pacifiant, il retrouve un brin... d’humanité, et l’apparence qui l’accompagne...

Tourné à Nantes les 13 et 14 mai 2013.
Productions Cinécréatis, Nantes 2013.



Réalisateur : Mikael Schutz
Assistant réalisateur : Artus Depy
Cadreur : Joseph Barbereau ; Régisseur/décorateur : Julien Mavier
Son : Arthur Megret ; Assistant son/monteur : Thibaut Miche
Lumière : Léa Konigson
Maquilleuses/coiffeuses : Marie-Aimée Vastel ; Laurie Roux, Laura Lutringer

Dans le rôle principal : Pier Mayer-Dantec
Dans le rôle du clochard : Manuel Depy
Dans le rôle de l'adolescente : Louna Garnier




L'infamant procès du roi Konomor, le Barbe-Bleue de Bretagne
Film diffusé en 2009 sur la
chaîne Brezhoweb - Episode 3 de la Saga Brittia

Revu et corrigé par un cinéaste breton plus soucieux de fantaisie style Monty Python que de réalisme, ce film a été tourné en breton.

Le scénario riche en clins d’œil, rappelle certains faits de l’Histoire de Bretagne. Ici, le procès de Konomor, roi des deux Domnonées, rien moins que le roi Marc'h de Bretagne, surnommé fort injustement le Barbe Bleue breton.

Accusé de divers crimes que jamais nul ne put prouver, bien obligé de se défendre devant une cour qui ne lui passera rien, comment va-t-il se défendre, son avocat plaidera-t-il bien, quel sera son sort enfin ?





Avec qui aimerais-je travailler ?


Terry Gilliam, Tim Burton, Joël et Ethan Coen, Jean-Pierre Jeunet, Jeunet et Caro, Martin Scorsese, Wim Wenders, Lars Von Trier, P-T Anderson, Rob Reiner, Costa-Gavras, Bernardo Bertolucci, Emir Kusturica, Giuseppe Tornatore, Roberto Benigni, Pavel Lounguine, Aki Kaurismäki,. Tony Gatlif, Carlos Reygadas, Carlos Sorin, Vincent Gallo; Bertrand Blier, Jean-Pierre Mocky, Alain Tanner, Bertrand Tavernier, Jean-Jacques Annaud, Yolande Moreau, Gaspar Noé, Pascale Ferran, Jean-Luc Godard, Patrice Leconte, Yves Boisset…

Des réalisateurs imprégnés d'humour fou, espiègle et vachard; soucieux de répandre une atmosphère fantastique, de rêve et de révolte, et qui fasse contagion. Amoureux aussi des brumes de tendresse, et du mystère des visages. Capables de susciter un accouchement d'acteur, une levée de corps, une éruption de peau neuve.
Et de manière générale, des réalisateurs fervents, amoureux de l’invention, de la gestuelle, du souffle, de l’imaginaire. Heureux de l’improvisation, comme du travail bien inspiré même fidèle à leur esprit. Et éventuellement prêt à accueillir en ouvrant le champ, un comédien qui peut se révéler dialoguiste novateur, précis, et capable de jouer des styles et des tons.



Télévision, doublage
film

Doublage voix (Shakespeare in love ; Les incorruptibles, Quartet...)

Après un premier essai concluant en breton sur "Shakespeare in love", Pierre Mayer-Dantec est engagé pour le rôle de Fatman dans le film "Les Incorruptibles" de Brian DE PALMA, doublé en breton à partir de la version anglaise "The Untouchables".
Doublage réalisé par les studios Dizale à Lorient, pour Krouiñ Production.

Mais ce n'était qu'un début : plus tard il a le désir de saisir tous les détails et les nuances du métier, et participe à un stage de formation au doublage, mené de main de maître par l’excellent Philippe CHATRIOT, directeur artistique, dans le métier sur la place de Paris depuis 38 ans, un as des as.
S’est aussi exercé sous la conduite artistique de Gérard BOUCARON (comédien, directeur artistique, et doubleur – la voix française de Bob HOSKINS, entre autres) et a doublé sous sa direction des petits rôles et des ambiances, dans les films « Dark Touch » de Marina DE VAN, et « Poséidon Rex », de Mark L. LESTER, toujours dans les studios AGM Factory de Rennes.

S'ensuit en 2013 le doublage de "Quartet", premier long métrage de Dustin HOFFMAN, où on lui offre de petits rôles, et des ambiances.

Après avoir réalisé l'adaptation en breton du film d'animation "Le Mulot menteur", qui fut primé à diverses reprises et existe en trois versions, française, wallonne et brésilienne, Pier Mayer-Dantec entrera en studio le 22 novembre 2016 pour y doubler le rôle principal, celui du Mulot, personnage haut en couleurs. La production sera encore Dizale.

 

Avec qui aimerais-je travailler ?

- Dessins animés, cinéma d’animation, pour la variété vocale qu’ils attendent et permettent.
- Westerns, films policiers, pour leur timbre bien trempé.
- Films épiques et romantiques, y compris pour les voix off.

 

 




Voir aussi : Les écrits de Pier Mayer-Dantec

Contact : contact@pier-mayer-dantec.fr
Mentions légales